Ciro, un restaurant de tapas créatives et surprenantes

English version available here !

Vous avez l’impression d’avoir fait le tour des tapas espagnols et vous recherchez un endroit qui puisse vous surprendre ? Sortez de la vieille ville et allez faire un tour vers Campanar pour découvrir Ciro.

Ciro, nous l’avons choisi pour deux raisons. D’abord parce que nous en avions entendu de très bons échos. Mais surtout parce qu’il est à moins de 15 minutes à pied de notre domicile. En effet, le soir où nous sommes allés dîner là-bas, c’était la première fois que nous laissions Minimus à sa mamie pour la soirée. Nous l’avions déjà fait en France, à l’occasion de nos visites à Paris, mais jamais chez nous à Valencia. C’était donc notre premier dîner en amoureux depuis sa naissance et nous ne voulions pas être trop loin d’elle, juste au cas où …

Et c’est donc un mercredi soir que nous nous sommes rendus dans ce restaurant situé dans le charmant quartier du Campanar. Ce n’est pas le quartier le plus touristique et le plus visité de la ville mais il gagnerait à être connu pour ses petites rues si mignonnes qui tranchent avec les grandes avenues valenciennes.

Ciro, dont le slogan est « creativiñam » (que l’on peut traduire par « créativimiam »), propose un décor contemporain mêlant murs de briques blondes et maximes inscrites à la craie. L’ambiance est douce et les serveuses sont aux petits soins. La carte quant à elle, est uniquement composée de tapas de saison, toutes aussi appétissantes les unes que les autres. Le choix fût difficile car nous avions envie de tout goûter et il y en a un peu plus d’une vingtaine !

Ce soir-là, pour commencer, nous avons voulu goûter les « sardinas ahumadas » (sardines fumées) qui nous ont émerveillées par leur goût. Deux belles sardines fumées copieusement arrosées d’huile d’olive sur une purée de tomate. On aurait dit que nous mangions du saumon fumé tellement leurs chairs étaient tendres et dodues. Puis, comme c’est la saison, nous avons souhaité déguster les « clochinas », les fameuses moules de Valencia avec une sauce d’avocat et des oignons rouges. Me croirez-vous si je vous dis qu’en y repensant, j’en salive d’envie ??? Nous avons ensuite continué avec une « pressa iberica », de la viande de bœuf finement coupée (qui ressemble au carpaccio), parfaitement assaisonnée avec une sauce teriyaki.

En fervents amoureux de la truffe, nous ne pouvions passer à côté des « patata assada con mayonesa de trufa » (pomme de terre en robe des champs avec une mayonnaise à la truffe). Et comme le dirait le Ragondin après sa première bouchée : « P*****, je crois que ce sont les meilleurs pommes de terre que j’ai mangé de ma vie ! ». Et croyez-moi, cette phrase n’est vraiment pas exagérée car tout le génie de ce plat réside dans l’alliance d’une recette traditionnelle et familiale, les patatas asadas, avec un produit rare et noble, la truffe en mayonnaise. Une merveilleuse découverte qui nous a laissés stupéfiés. Et si en plus je vous dis que ce plat était copieux et que nous avons réalisé que deux autres tapas que nous avions commandé devaient arriver, nous avons bien failli caler !

Ciro - Madremiavlanecia.com - Patata asada
Patata asada

Il nous restait donc à découvrir une tapas de pancetta et de sèche avec une sauce teriyaki et les « cocas dacsa de morcilla ». Le premier plat, qui alliait une sèche cuisinée à point et un beau morceau de pancetta, nous a étonné par son originalité. Le second, composé d’une pâte de maïs et de petites « morcillas » (saucisses), était rempli de saveurs.

Repus et satisfaits, nous avons quand même souhaité goûter les desserts. Un dessert pour deux, histoire de moins culpabiliser (de toute façon nous sommes rentrés à pieds !). Là encore, une très agréable surprise avec trois desserts très équilibrés dans les goûts et les textures. La cerise sur les tapas si je puis dire ! Et une addition aussi douce que les pâtisseries proposées ! D’ailleurs le restaurant propose un menu dégustation les vendredis et samedis soir, 25€ pour 7 plats, pain et dessert inclus. A n’en pas douter nous reviendrons prochainement l’essayer puisqu’il se pourrait bien que le Ciro devienne notre nouvelle cantine !

Ciro - Madremiavlanecia.com - Desserts
Ciro – postres

Pourquoi on y va ? Pour sortir des quartiers touristiques de Valencia et découvrir celui du Campanar, savourez des tapas créatives et délicieuses qui vous donneront un autre aperçu de la cuisine valencienne. Et puis surtout on y va pour la « patata asada » à la mayonnaise de truffe.

Et pour mes gremlins ? Nous y sommes allés sans Minimus mais cela ne nous a pas empêché de mener l’enquête pour savoir si vos enfants seront les bienvenus. Et effectivement, des chaises hautes sont à disposition. Attention cependant, il n’y a pas de table à langer dans les toilettes.

A découvrir à proximité : le quartier de Campanar

Infos utiles :

  • Adresse: Carrer de Rascanya, 16, 46015 València
  • Téléphone : 00 34 963 46 78 07
  • Horaires : du mardi au samedi, de 13h30 à 15h30 et de 21h00 à 23h00, et les dimanches et lundis de 13h30 à 15h30
  • Site internet : http://www.restauranteciro.com
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s